Servez-vous

du logiciel libre, du boggle, du java, de la ligne de commande...

Velov + Linux

[edit] ce script est maintenant disponible pour toutes les installations JCDecaux en France, Belgique et Luxembourg (vélo'v, v'hello, levélo, vélocité, bicloo, vélam, cyclic...),. Voir VéLinux par ici !

Suite à la remarque de Kirkouille, et grâce à la maitrise de l'extension cache viewer par mon frère Clément (tu gères :) ), voilà la version pour velov du script qui permettait de récupérer les infos sur les stations velib.

Vous renseignez dans un petit fichier les numéros de vos stations favorites, et lorsque vous lancez le script, il va récupérer les infos pour chacune des stations (places libres, nombre de vélos) et les afficher dans le terminal ou la zone de notification, au choix.

Le fonctionnement est tout à fait similaire a l'ancien script, je vous invite donc si vous êtes intéressés pour l'utiliser à regarder par ici.

Et pour appeller facilement vos scripts n'oubliez pas les alias !

Télécharger l'archive



Créer facilement un « click droit » sous linux

Tout d'abord, je précise que ce billet n'est pas d'Edouard, mais de son fréro, utilisateur « lambda » de Linux (Fedora).

Je vais vous faire part d'une découverte que j'ai faite récemment, et qui pourrait vous rendre service.

Voulant installer une nouvelle police (format ttf), pour OpenOffice 3, je me suis retrouvé bien bête avec mon .ttf fraichement téléchargé dont je ne savais que faire...

Après une rapide recherche, j'ai vu qu'une méthode était de copier le fichier dans /usr/share/fonts

Seulement voilà, je regrettais l'aspect automatique qu'on avait dans windows (double click -> installation de la police). Pratique quand on a téléchargé des tonnes de polices comme un bourin...

Qu'à cela ne tienne, même si je ne suis pas programmeur pour un sous, je peux rajouter une fonctionnalité à Nautilus ! Un nouveau « click droit » !

Pour cela, il me suffit de créer le script correspondant à l'action dans le répertoire /home/clement/.gnome2/nautilus-script

#!/bin/bash
# récupère le absolute path du fichier
fichier=$NAUTILUS_SCRIPT_SELECTED_FILE_PATHS
#puis on l'utilise comme on veut...
cp $fichier /usr/share/fonts/
oui il est très simple...c'est mon premier script fait maison :)
Il faut ensuite le rendre executable a l'aide de la commande
chmod +x /home/clement/.gnome2/nautilus-script/installpolice.sh

Certes cet exemple n'est pas extrêmement convainquant, pour les férus de la ligne de commande (c'est sans doute même plus rapide en ligne de commande en fait), mais ça permet de s'imaginer des scripts sympas à lancer.

Par exemple, tri/suppression/déplacement de fichiers par taille, par date, nom, encodage avec ffmpeg, etc...

Enfin ce n'est pas moi qui vous dira mieux qu'Edouard les possibilitées infinies offertes par les scripts :)

C'est très simple, mais rudement pratique et impressionnant quand on est simple utilisateur/petit bidouilleur de Linux !


Ouvrir les vidéos flash d'internet avec un autre lecteur vidéo

Vu sur wavemaker hier un script bash bien sympa pour ouvrir les vidéos flash dans vlc.

En effet étant donné la gourmandise du plugin flash, c'est un réel avantage que d'utiliser un autre lecteur, surtout si la vidéo est longue et éventuellement de assez haute définition...

Pour pouvoir l'utiliser très facilement, j'ai rajouté un raccourci clavier

(Système->Préférences->Raccourcis Clavier puis ajouter un raccourci sous Fedora 11 Gnome)

qui appelle tout simplement le script de wavemaker (en fait une version légèrement modifiée). Et comme vlc peut lire un fichier incomplet, vous pouvez lancer la lecture avant que le chargement soit terminé !

Avec ça + la balise <video>, on peut presque se passer de flash :) youpi !

Astuce pour trouver où sont rangés certains paramètres de configuration


Imaginons que je cherche à savoir où sont stockées les informations sur les icônes du bureau (taille, emplacement...), en vue de sauvegarder cette configuration par exemple.
Voilà une petite astuce pour trouver dans quel(s) fichier(s) se cachent ces informations:
1) faire une modification (dans mon cas redimensionner une icône du bureau)

2)
taper la commande:
find ~ -mmin 1
Cette commande va lister les fichiers de $HOME (~) dont le contenu a été modifié au cours de la dernière minute

3) Un peu de bon sens et éventuellement d'esprit sioux vous permet ensuite de trouver parmi ce que renvoie la commande quel est le fichier qui vous intéresse, et d'aller trifouiller dedans, ou de le sauvegarder...
Dans mon exemple j'obtiens que le fichier qui m'intéresse est: /home/edouard/.nautilus/metafiles/x-nautilus-desktop:%2F%2F%2F.xml
Attention le paramètre à rechercher ne se trouve pas forcément dans le /home... Éventuellement modifier intelligemment le dossier de recherche, "/" n'étant pas un choix "intelligent"...

Des images en couleur dans le terminal

Pour pallier aux limites de la version ascii-art de visualisation d'images, voilà un programme qui permet de visualiser une image en 256 couleurs dans le terminal. Le résultat est évidemment bien meilleur que l'ascii-art, et les images bien mieux identifiables, même dans le cas de photos. Une petite vidéo de démo:

Image in a linux terminal - demo from Edouard on Vimeo.

Et avec des photos:

Picture in a linux terminal - demo from Edouard on Vimeo.

L'intérêt de ce programme est de visualiser et d'identifier rapidement une image alors que l'on navigue dans son terminal, ce qui sera d'autant plus intéressant si l'on est loggué en ssh sur une machine sans le X-forwarding. (et même avec, c'est toujours ça de bande passante économisée.)

Pour l'installer vous n'avez qu'à lancer le programme d'installation servez-vous install.sh (n'oubliez pas qu'il nécessite le package zenity), puis à sélectionner le programme image-couleur fraîchement disponible.

Vous pouvez aussi télécharger l'archive sur inouire.net Si vous rencontrez des problèmes n'hésitez pas à me les signaler.

[ Ne pas faire de bêtises en root ]$ rm -rf /*

Certaines distribution font la distinction root/utilisateur normal pour l'exécution de certaines fonctions. D'autres préfèrent l'utilisation d' un "sudo" précédant la commande pour éviter des mauvaises manipulations de la part de l'utilisateur. Je préfère la première solution, ainsi pour bien visualiser lorsque je suis en root et donc que j'ai tout les droits, j'utilise une invite de commande colorée.

Pour cela il suffit de redéfinir la variable d'environnement PS1 de la façon suivante (à mettre dans le .bashrc pour être conservé d'une session sur l'autre):

[ root@servez-vous ]$ PS1="\[\e[0;31m\]$PS1\[\e[0;0m\]"
[ root@servez-vous ]$

 ou encore (se délogguer entre les deux)

[ root@servez-vous ]$ PS1="\[\e[7;31m\]$PS1\[\e[0;0m\]"
[ root@servez-vous ]$

Beaucoup plus de pécisions sur les jeux de couleurs ici. Le texte de l'invite de commande peut lui aussi être personnalisé à l'aide de texte libre, ou de caractères spéciaux, comme par exemple entre autres:
  • \u: username
  • \h: hostname
  • \W: répertoire courant
  • \d : date
  • : nouvelle ligne (pour une invite de commande toujours plus encombrante!)
  • \A : heure au format 24-heures HH:MM
L'invite qui déchire tout:
PS1="Hardcore command line \d Bienvenue \u sur \h Vous êtes dans \W, et il est \A.>>>"


Plus de précisions sur la personnalisation de l'invite de commande à cette adresse.

Script de validation de pages web avec W3C


Le W3C est un organisme de normalisation chargé de promouvoir la compatibilité des technologies du web, entre autres le HTML, XHTML et le CSS.
Je vous propose aujourd'hui des scripts permettant de vérifier rapidement si une page web ou une feuille de style sont conformes aux standards définis par le W3C.

[servez-vous@localhost ~]$ ./htmlvalid.sh www.w3c.org Page html valide.
[servez-vous@localhost ~]$ ./cssvalid.sh www.inouire.net Style valide.


Et puis pour valider une liste de pages (un site entier par exemple) le script w3csitevalid.sh qui va bien ! Vous commencez à avoir l'habitude, on établit la liste des url à valider dans un fichier de config, en précisant si on veut valider le html ou le css, et le tour est joué ! 

Les scripts et des explications plus détaillées sont disponibles pour linux et mac sur servez-vous.

Une alarme dans votre terminal


Voilà un script bash permettant de programmer une alarme sonore et visuelle en une instruction. Vous pouvez au choix donner l'heure de fin:

[servez-vous@localhost ~]$ ./at-alarme.sh 17 50
Il est 17 h 40.
L'alarme sonnera à 17 h 50.


ou le temps au bout duquel l'alarme doit sonner:

[servez-vous@localhost ~]$ ./at-alarme.sh 10
Il est 17 h 41.
L'alarme sonnera à 17 h 51.


Le fichier de configuration associé (bien commenté pour encore plus de simplicité) permet de régler les paramètres de l'alarme comme le son utilisé, le nombre de répétitions, le temps entre chaque répétition, la présence ou non de notification visuelle... Ce script utilise le démon atd, ainsi vous pouvez programmer autant d'alarmes que vous voulez (le terminal vous rend la main).
De plus pour annuler une alarme que vous avez programmé, il suffit de taper atq pour voir la file d'attente d'at,

[servez-vous@localhost ~]$ atq
93 2009-01-16 17:51 a servez-vous
92 2009-01-16 17:50 a servez-vous


puis de faire (par exemple)

[servez-vous@localhost ~] atrm 92

pour supprimer la tâche que vous voulez.

À télécharger sur le site servez-vous.
Il n'y a pour l'instant pas de version pour mac (si vous savez comment jouer un son en ligne de commande sur mac, dites moi!) Merci à glaneur de son pour le son de carillon utilisé par défaut pour l'alarme!

Velib + Linux


[edit] ce script est maintenant disponible pour toutes les installations JCDecaux en France, Belgique et Luxembourg (vélo'v, v'hello, levélo, vélocité, bicloo, vélam, cyclic...),. Voir VéLinux par ici !

Si vous êtes sous linux et abonnés velib voilà un moyen de connaitre instantanément l'état de vos stations favorites: nombre de vélos disponibles, places libres, le tout en quelques secondes via la ligne de commande.
Pour cela un script bash très simple à télécharger ici.

Remarques et suggestions bienvenues!