Servez-vous

du logiciel libre, du boggle, du java, de la ligne de commande...

Inouire brothers 'represent' la France au concours de reprise de Sean Fournier !

Avec un peu de retard (mais ca valait le coup!)  Sean Fournier à mis en ligne les reprises des gagnants du concours "Oh brother" !

Inouire Brothers (mon frère Clément et moi) avons été retenus, représentant ainsi fièrement la France parmi les 12 nominés !

Je vous invite à aller écouter les reprises produites par des personnes du monde entier (joli exemple de ce que peut faire internet d'assez incroyable)  et à télécharger d'abord "Oh my", le superbe album gratuit de Sean Fournier si ça n'est pas encore fait !

Utiliser la reverb sous audacity

Si vous avez déjà mixé des enregistrements avec audacity, vous avez dû constater que la qualité de la reverb par défaut laissait à désirer...

Pour avoir une reverb utilisable, il vous faudra installer gverb, qui est inclus dans le paquet LADSPA. (pour l'installer sous fedora yum install ladspa, sous ubuntu apt-get install ladspa)

Après avoir installé ce paquet, un nouveau menu apparait dans les effets de audacity. Pour appliquer un effet de reverb sur une piste, sélectionnez le passage auquel vous voulez appliquer l'effet, plus ouvrez Effets -> Modules de 1 à 15 -> Stéréo Reverb

La fenêtre suivante vous permet de régler différents paramètres de la reverb:

Si vous ne maitrisez pas bien le principe de fonctionnement d'une reverb je vous invite à faire un tour sur cet article audiofanzine assez clair.

Le paramètre "Reverb tail" (queue de reverb) mesure l'affaiblissement des reflexions du son au fil du temps. Un faible affaiblissement donnera une reverb "qui résonne beaucoup".

Le paramètre "Room size" influe sur le temps écoulé avant la première réflexion du signal. En effet plus la pièce est grande plus le signal mettra du temps avant de rencontrer un mur.

Le paramètre "Damping" mesure la dureté des réflexions: une réflexion sur une surface "molle" (comme du bois) perdra des fréquences dans le haut du spectre et paraitra plus doux.

Le paramètre "Dry sound" mesure le pourcentage de signal "non traité" à mélanger au signal traité.

Quand aux paramètres "Input BandWidth", "Reflections" et "Reverb time",  je ne sais pas à quoi ils correspondent exactement (et je suis ouvert aux informations que vous pourriez avoir)

La capture d'écran ci-dessus correspond aux réglages que j'ai utilisé pour la discrète reverb utilisée dans ma reprise de Sean Fournier, Falling for You.

Ma contribution à Oh brother, concours de reprise organisé par Sean Fournier

L'artiste Sean Fournier a organisé récemment un concours de reprise des chansons de son excellent album, Oh my,  album qu'il diffuse gratuitement aux quatre coins de la planète (en numérique ou sur support CD, pour l'obtenir c'est par ici.)

Je trouve l'idée très sympatique, ainsi comme j'aime beaucoup ses chansons j'ai décidé d'y participer avec mon frère. Nous avons repris le titre "Falling for you". Mon frère est à la basse, et je fais la guitare et le chant.

Le résultat est disponible au format ogg et au format mp3 !

L'enregistrement a été fait en hardware (détournement de l'utilisation du Boss RC50...) et l'ensemble du mixage a été effectué sous linux à l'aide du logiciel libre audacity. La piste de batterie a été générée grâce à l'excellent logiciel libre hydrogen.

J'ai soumis la piste à Sean Fournier il y a maintenant un mois, et avec le recul je me rends compte que le mixage manque un peu d'air, enfin de toute façon c'est envoyé. Résultat début janvier !

Un petit piano ncurses

Après avoir vu le métronome, vous avez sûrement inconsciemment désiré de pouvoir carrément jouer de la musique à l'aide du mélodieux bip système de votre ordinateur. 

Ce petit piano avec interface ncurses vous permettra de jouer des airs sur 2 octaves et quelques, avec les dièses et tout. Le clavier fait office de... clavier, sachant qu'il est configuré pour un azerty, mais qu'une petite modification du fichier source vous pemettra d'utiliser un clavier qwerty, ou même bépo si vous voulez. Vous pouvez si vous êtes un peu flemmard programmer ce que va jouer le piano dans un fichier (cf deuxième partie de démo)

La démonstration en vidéo:

Première partie: mode manuel
Deuxième partie: mode automatique avec un fichier en entrée

Convaincu ? Rendez vous sur la page du programme pour télécharger et "installer" le programme.

Retours bienvenus ! (rapport de joie, rapport de bug, post d'un enregistrement de votre chanson préférée...)

Utiliser la balise <audio>

Et bien sûr j'allais oublier l'utilisation de la balise <audio> permettant comme son nom l'indique d'embarquer une piste audio sans aucun lecteur propriétaire !

Voilà un exemple d'utilisation:

<audio id="audio" src="./audio.ogg" controls="">
      You need a HTML5 compliant web browser. (eg Firefox 3.5...)
</audio>

Un aperçu de ce que ça donne ici.

Je crois pas qu'on puisse faire vraiment plus simple...

Un métronome ncurses utilisant beep


Mon dernier petit programme interessera probablement certains musiciens, il s'agit d'un métronome à utiliser dans un terminal (merci ncurses) utilisant le beep système de votre ordinateur.

Son utilisation est simple comme on peut le voir dans cette courte vidéo de démonstration:

metronome_ncurse from Edouard on Vimeo.



Si vous êtes intéressés pour l'utiliser, toutes les instructions sont sur la page du programme.

Si vous avez des questions ou des problèmes, utilisez les commentaires de ce billet.

Bonne utilisation et bonne musique !

Libérez vos musiques

Si vous souhaitez libérer facilement votre bibliothèque musicale, je vous conseille soundconverter. Cet utilitaire (graphique) vous permet de sélectionner plusieurs fichiers ou un répertoire entier, et de convertir en masse au format voulu (ogg :). Le programme est très simple et intuitif.
Vérifiez tout de même que les options dans Edition->Préférences vous conviennent, notamment la qualité audio.

Un autre programme, oggconvert peut lui aussi réaliser cette conversion, mais pas en masse.

Attention cependant, la conversion mp3<->ogg affecte la qualité sonore (recompression d'un fichier compressé). Pour une qualité optimale, mieux vaut encoder directement à partir d'un format sans perte (cd audio, wav, flac...) quand cela est possible.

À l'inverse il peut être utile de convertir un fichier ogg au format mp3 ( problème de compatibilité par exemple). ffmepg se chargera très bien de ce travail avec la commande:
ffmpeg -i original_song.ogg new_song.mp3 -ab 192
Commande qui vous rappellera peut-être la commande de conversion de vidéo ogv au format avi. La différence est qu'il faut préciser le bitrate audio du fichier mp3 (-ab 192).

World of Goo Soundtrack

WorldOfGooSountrack.jpg Vous avez peut-être déjà entendu parler de World of Goo, sinon allez jeter un coup d'oeil sur ce très bon jeu multi-plateformes (linux, mac & windows) dans lequel vous manipulez des goo (sortes de boules à deux yeux) pour construire des structures type k'nex afin de rejoindre un tuyau-aspirateur.

Le principe est simple mais le jeu vraiment accrocheur, et très bien réalisé. Une démo très fournie est disponible, et la version complète est vendue 20$. Tout ça pour dire que la bande son du jeu, composée par Kyle Gabber, est disponible gratuitement sur son site ! ( miroir ici ) C'est d'autant plus agréable à écouter que l'on a déjà joué !

Test du lecteur multimédia Cowon iAudio7

Étant à la recherche d'un baladeur "mp3" pouvant justement lire d'autres formats que le mp3, comme le ogg par exemple, j'ai acheté récemment le Cowon iAudio7 (125 euros). Voilà mon analyse des points forts et des points faibles de l'appareil.

Points positifs:
  • Petit (7.5 cm de long) et très léger (53 g, batterie incluse)
  • Supporte les formats audio mp3, ogg, wma, flac, wav
  • Bonne qualité de son (> ipod et autres à mon avis)
  • Dictaphone intégré (micro intégré ou entrée ligne)
  • Radio FM, que l'on peux enregistrer !
  • Eq entièrement paramétrable (fréquence et amplitude)
  • Grande autonomie (60h annoncées)
  • Organisation des fichiers complètement transparente: pas d'obligation de passer par un logiciel propriétaire
  • Le menu configuration est très complet: beaucoup de paramètres sont réglables
  • Réglage de la balance: utile lorsqu'on a un écouteur usé par rapport à un autre, ou qu'on a pas la même audition de chaque coté
  • La fonctionnalité de certains boutons est reprogrammable
Points négatifs:
  • Coque en plastique
  • Grosse épaisseur par rapport à ce qui se fait (je pense que l'autonomie est à ce prix)
  • Interface pas toujours très intuitive
  • Le comportement des boutons tactiles est un peu surprenant (quoique on s'y fait, et la sensibilité est réglable)
  • Boutons extérieurs un peu cheap
  • Écran vraiment petit, du coup la fonction vidéo, image, et texte sont décoratives
  • Problèmes de compréhension des tags des .ogg en mode "Bibliothèque" (classement par artiste, album, etc...). Pas de souci en revanche en mode "Dossier" (où l'on se promène dans l'arborescence)
Le bilan final est très positif, et je ne regrette pas mon achat. Tant de fonctionnalités dans un si petit appareil, avec une bonne autonomie et un son de qualité, le tout pour ce prix là, me semble un bel exploit de la part de Cowon. Reste maintenant à passer le test du temps et de l'utilisation !